Sélectionner une page

Ça : c’est moi !

Je suis celle qui se laisse facilement envahir par le rire !

Au delà de mes ami.e.s, dans mon entourage, ma soeur (fan de vidéo-gag) et ma grand-mère le pratiquent souvent…jusqu’à s’en faire pipi à la culotte…(pardon, mamie si tu lis cet article mais osons-le dire, moi-aussi j’ai souvent failli me faire pipi dessus en rigolant !)

Je me rappelle de nombreux fous-rires qui m’ont faite pleurer, qui m’ont étouffée, qui m’ont crispée –c’est grâce à ces fous-rires là que j’ai pu explorer quelques fois les coins des murs de l’école-, qui m’ont détendue aussi –qu’est-ce qu’on se sent rasséréné après un bon fou-rire- !

J’avais envie de parler du rire car au delà des cours du rire ou du yoga du rire (que je n’ai jamais testé), il existe certaines initiatives qui font tout simplement du bien.

Elles ont l’air de ne servir à rien mais c’est souvent plus subtil que ça ! Je pense à tous ces événements qui fleurissent un peu partout comme le concours international de lancer de charentaise, l’élection de miss lentilles….et je me dis qu’ils expriment un besoin : celui de lâcher-prise tous ensemble et d’arrêter de se prendre au sérieux !

En ce moment, je rédige des dossiers pour valider ma formation et je suis dans le “sérieux” 8h/jour. Certes, je m’autorise quelques touches d’humour dans mes écrits -au risque de ne pas plaire au jury- et lorsque mes paragraphes deviennent trop perchés : j’arrête tout et je cherche un moyen de rire. Cette vidéo par exemple !

Alors, quand est-ce qu’on se marre ?

PS : Voilà une super asso qui pratique bien le lâcher-prise (entre autres) : c’est le Constance Social Club à Faux-la-Montagne. Ils organisent des match de blague à papa par équipe, des festipull (ramène toi avec ton pull préféré), des carnavals sauvages…et tant d’autres surprises encore : Ça vaut le détour…par la Creuse !