Sélectionner une page

Voilà l’été et l’envie de vous partager 5 de mes coups de coeur “Lecture-Nature”.

Le papillon et la lumière, Patrick Chamoiseau

Un petit délice poétique, sensible et philosophique. Une invitation à la découverte de la vie des papillons nocturnes. L’auteur nous offre un voyage sensible qui nous extrait de notre condition d’humain. Je me suis vite sentie “papillon” parmi les papillons. Sorti en poche, le livre est court (99 pages) et se lit très facilement (prix 5,50euros).

Dans la forêt, Jean Hegland

Si comme moi, vous êtes hypersensible, ce roman risque de vous bousculer ! Il a eu sur moi l’effet d’un véritable choc littéraire. L’histoire : celle de deux soeurs livrées à elles-mêmes dans une forêt et un monde où tout s’écroule : plus d’électricité, plus de carburant…J’ai aimé suivre ces deux soeurs sur le chemin de la survie : une survie à la fois douce et cruelle. Une oeuvre qui replace la forêt et les arts (la danse et la lecture notamment) comme nourriture de l’âme. Sorti en poche, 304 pages, 9,90€

Calpurnia, Jacqueline Kelly

Retour à la légèreté avec ce roman pour adolescents qui a obtenu le prix Sorcière (prix de littérature jeunesse) en 2014. J’ai croqué l’histoire de cette jeune fille de 11 ans, qui pour s’occuper pendant ses vacances franchement ennuyeuses, se rapproche de son grand-père naturaliste. Elle découvre alors, les deux pieds dans l’herbe, tout un monde qui la passionne.  Une magnifique histoire sur la transmission intergénérationnelle et sur la nature ! Au delà de l’histoire, les personnages et le style narratif de l’auteur (et de la traductrice) sont superbes ! 420 pages, 8,36€

Le poids du papillon, Erri de Luca

Errri de Luca est un de mes auteurs préférés. Dans ce roman, il nous offre une fois de plus une belle pause poétique, épurée, magnifique. C’est l’histoire d’un chamois, puissant mais affaibli par l’âge. C’est l’histoire d’un papillon léger, délicat et éphémère. C’est l’histoire d’un chasseur, sauvage et fatigué par le poids des ans lui aussi. Cette lecture émouvante replace l’homme dans la nature. Une écriture qui ressemble à celle du conte mais qui glisse aussi vers une prose sensible et surprenante. Un petit bijou à siroter délicatement. Sorti en poche (Folio), 81 pages, 5,50€

Marcher, Éloge des chemins et de la lenteur, David Le Breton

Voici un bel essai qui m’a inondée de bonheur…ce genre de récit qui donne vite envie d’enfiler des chaussures de marche. David Le Breton, professeur de sociologie, aborde la marche d’un point de vue philosophique. Nous retrouvons des témoignages joyeux, doux sur les expériences de marche. Une marche intérieure vers la connaissance de soi. Une marche ouverte aux autres sur les sentiers. Une petite pause dans un quotidien où tout va souvent trop vite. Une belle invitation à ralentir. Bref, un texte à lire, tranquillement pendant votre été. Seuil,157 pages, 9€

Bonnes lectures et bel été !