Sélectionner une page

J’ai toujours aimé dormir dehors. M’endormir bercée par le coassement des grenouilles, par le chant du rossignol ou par le hululement de la chouette.

Petite, je demandais l’autorisation à mes parents de dormir dans le jardin avec mon amie. La liberté s’ouvrait alors à nous. Nous avions l’impression d’être des princesses de la nature. J’étais déjà consciente de mon statut de privilégiée. Nous nous construisions notre imaginaire : notre tente devenait un palace à l’entrée fleurie et aux explorations infinies. Nous dinions à coup de pepito au chocolat au lait et nous nous racontions des histoires avant de nous endormir. C’était magique.

Plus tard, adolescente, c’est grâce à la pratique de mon sport que j’ai renouvelé l’expérience : je dormais au bord des torrents et j’écoutais le son de l’eau dans laquelle j’allais me plonger le lendemain matin.

J’ai aussi vécu, une petite période de ma vie, dans mon combi volswagen : j’ai alors goûté à la liberté de pouvoir adapter mon itinéraire à mes envies de dormir dans de beaux endroits de nature (avec un petit peu plus de confort !).

Dormir dehors peut aussi être effrayant lorsqu’on ne l’a jamais fait. Les sons de la nature peuvent nous impressionner si nous ne les connaissons pas. Il existe aujourd’hui de nombreux hébergements insolites qui proposent une approche en douceur du “dodo en pleine nature”. Ils permettent aussi aux familles dont les enfants sont encore tout petits d’expérimenter une première nuit dehors avec un minimum de confort et de sécurité.

Je pense ici, à Bivouac Nature créé par Johan, un site éco-touristique situé sur les hauteurs de Saint-Jean-du-Gard dans les Cévennes. Ce camping-nature propose des nuits dans des cabanes et des tentes tout confort, en pleine nature. Bivouac Nature propose des activités nature en famille tout au long de la semaine pour explorer, découvrir, l’environnement en famille.

Je pense aussi, au Perchoir des Pyrénées créé par Elodie, dans les Hautes-Pyrénées, à côté de Bagnères-de-Bigorre. En valorisant le patrimoine local, Elodie a restauré un pigeonnier pour en faire un hébergement insolite. Le site, familial, propose aussi une bulle transparente et une tente. Ici, rien n’est laissé au hasard. L’univers est merveilleux. L’endroit est magique.

Il existe énormément d’initiatives de ce genre. Lorsqu’elles sont pensées en accord avec l’environnement, elles permettent de vivre de vrais moments de (re)connexion à la nature en famille.

Et vous, votre prochaine nuit dehors, c’est pour quand ?

Photo jour : tente du Perchoir des Pyrénées

Photo nuit : cabane de Bivouac Nature